Au Luxembourg, il y a les Data Centres certifiés Tier IV... et les autres!

Philip Collerton, Managing Director EMEA, Uptime Institute, ne mâche pas ses mots. «Nous avons inventé le 'Tiering' pour normaliser la conception, la construction et l’exploitation des Data Centres; nos certifications servent à sécuriser le budget, réduire les coûts, garantir les niveaux de SLA et à générer des opportunités de connectivité.»

«L'appellation Tier IV est galvaudée, tout comme la désignation Tier III+ qui d'ailleurs n'existe pas! Ces appellations deviennent génériques. D'un côté, nous pourrions nous en féliciter: n'est-ce pas, pour l'Uptime Institute, la meilleure preuve de reconnaissance? Malheureusement, c'est abuser les clients. Ces appellations tiennent à des certifications que seul l'Uptime Institute est en mesure de délivrer. Au niveau mondial, seul EBRC compte trois Data Centres Tier IV Design certifiés par l'Uptime Institute, dont un certifié Tier IV Conctructed Facility Fault Tolerant (le 3ème en Europe). Le marché devrait s'y intéresser davantage: soit le prestataire est certifié, soit il ne l'est pas!»